Quels bénéfices du CBD sur les règles douloureuses et symptômes liés à l’endométriose ?

cbd endometriose

Les premières études ont mis en avant les propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs de la molécule du CBD, mettant en avant une efficacité dans le cadre de l’apaisement de certaines symptômes de maladies comme l’endométriose et dans l’apaisement des douleurs associées. Il peut aider à apaiser sur les douleurs menstruelles, ovulatoires, neuropathiques, migraineuses, favoriser un sommeil réparateur, aider à soulager les nausées, le stress

 

 

Pourquoi du CBD pour les douleurs de règles et d’endométriose ?

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou Cannabidiol est un cannabinoïde thérapeutique destiné à l’usage domestique ou médical. Généralement présenté sous forme d’huile, de pâte, de cristaux ou encore de e-liquide, il peut être d’origines végétales ou synthétique. Le CBD d’origine naturel est produit à base d’une huile extraite du plant de chanvre, puis raffinée afin d’en retirer les traces d’autres cannabinoïdes, tels que le THC et le CBN. Le CBD de synthèse est, pour sa part, produit en laboratoire sur la base de la formule moléculaire du cannabidiol. Le concentré de CBD ainsi obtenu est ajouté à une huile alimentaire classique, comme l’huile de coco, de palme ou de tournesol, mais aussi aux bases de résine, de pommades ou de cristaux.

Confondu à tort avec l’huile de cannabis, le CBD médicinal est tout à fait légal, et ne figure pas sur la liste des produits stupéfiants. Le CBD est utilisé comme médicament, huile, crème ou baume, complément alimentaire pour le bien-être et pour aider à soulager les symptômes de maladies comme l’endométriose. Alors que certains médicaments peuvent occasionner de lourds effets secondaires, le CBD présente très peu de risque.

En effet, le cannabis est une plante contenant plusieurs molécules de cannabinoïdes, dont le cannabidiol. Le CBD n’étant pas psychoactif peut être utilisé à des fins thérapeutiques, recommandés par des médecins, des naturopathes… tandis que le THC contenu dans la même plante est considéré par la législation comme un stupéfiant.

L’usage médical du cannabis est déjà courant depuis plusieurs décennies, avant que la consommation domestique n’ait été légalisée. Le CBD ne livre pas d’effets secondaires ni indésirables, à condition que les doses soient respectées.

Le CBD interagit avec l’organisme à travers le système endocannabinoïde, et revêt de multiples vertus thérapeutiques. Les récepteurs CB1 et CB2 nécessaires à la transmission des signaux enzymatiques du CBD sont notamment présents dans le système nerveux central, le système cardiovasculaire, le système hormonal (ce qui pourrait être intéressant dans le cas de maladies hormonales comme l’endométriose), le système immunitaire, les muscles, la peau et les organes comme le foie, le pancréas et les poumons.

Le cannabis thérapeutique joue un rôle dans la régulation de l’humeur, le stress, l’anxiété et le bien-être tout en étant bénéfique sur la santé générale.

La production et l’usage autorisé du CBD sont de ce fait encadrés de manière stricte par la législation française et celle européenne. Le CBD d’origine naturelle doit en ce sens être purifié avant son utilisation thérapeutique, de sorte qu’il ne contienne qu’une très faible teneur en THC (tétrahydrocannabinol) inférieur à 0.3%, laquelle est responsable des effets psychoactifs dans la plante de cannabis.

Les variétés de chanvres autorisés pour la production de CBD sont également stipulées dans une liste établie par l’Union européenne. Les huiles synthétiques constituent pour leur part, la garantie de l’absence de toute trace de THC et d’autres cannabinoïdes, étant donné que le cannabidiol est formulé de manière isolée.

 

 

 

Le CBD est anti-inflammatoire, et l’endométriose est une maladie inflammatoire

endometriose cbd douleurs

Le CBD est anti-inflammatoire, ce qui permet de faire baisser l’inflammation pouvant être liée à l’endométriose, ou d’autres pathologies inflammatoires.

Le CBD revêt d’excellentes vertus analgésiques et anti-inflammatoires. Il inhibe en effet les récepteurs de douleurs, et permet d’apaiser blessures, courbatures et autres migraines. En contenant les inflammations, le cannabidiol contribue aussi dans la réparation cellulaire et la reconstitution en cas de blessure.

Cet attribut du CBD peut aider à apaiser les douleurs d’endométriose hautement inflammatoires.

 

Le CBD est Anti-douleurs, pour aider à apaiser les douleurs de règles et d’endométriose

Les propriétés analgésiques figurent parmi les vertus attribuées au CBD. En effet, le cannabis a été utilisé pour lutter contre la douleur depuis plus de 3 millénaires. Les recherches ont révélé que le cannabidiol figure parmi les molécules conférant au Sativa, sa capacité antalgique.
Cette molécule se présente aujourd’hui comme une alternative aux antalgiques classiques. Elle permet donc de remplacer dans les crises de douleurs les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est conseillé de commencer la prise de CBD au tout début du ressenti des douleurs, et non d’attendre une intensité élevée de douleurs, afin que cela soit plus efficace.

Le CBD peut aider à soulager les douleurs de règles et d’endométriose mais aussi de :

 

 

Le CBD peut agir comme un régulateur hormonale

Des récepteurs endocannabinoïdes présents dans le système endocrinien

La ménopause est une période difficile chez la femme. Troubles hormonaux, douleurs persistantes, dépression, sautes d’humeur et bouffées de chaleur s’enchainent au cours de cette période. Le cannabidiol contribue à atténuer les symptômes, grâce à ses propriétés de régulation hormonale, mais aussi en apportant une sensation d’apaisement et de bien-être.

 

 

Le CBD aide à l’apaisement des troubles du sommeil

Le CBD constitue aussi un excellent apaisement contre les troubles du sommeil, ce qui est intéressant dans le cadre de l’endométriose car un des symptômes est la fatigue chronique. La prise de 16mg de cannabidiol permet d’équilibrer les cycles de sommeil tout en réduisant les interruptions. Associé à la relaxation, il ne manque pas d’aider à l’endormissement.

 

 

Quels sont les autres effets bénéfiques du CBD sur la santé ?

Bénéfique pour le système cardiovasculaire, anti-dépresseur, boost immunitaire…

Les effets bénéfiques du CBD sur la santé sont nombreux :

  • en plus d’aider à soulager les douleurs d’endométriose, de règles, d’ovulation, de SPM…
  • aide à soulager les douleurs neuropathiques
  • diminue l’anxiété, la spasmophilie
  • calme les nausées
  • bénéfique pour le système cardiovasculaire
  • anti-dépresseur
  • renforce le système immunitaire
  • régule les symptômes des dérèglements hormonaux comme ceux de la ménopause
  • aide à l’apaisement des troubles du sommeil
  • embellit la peau, traite les affections cutanées par son action antioxydante
  • améliore les fonctions cérébrales
  • excellent allié lors du sevrage du THC ou du tabac
  • accompagne les performances sportives
  • peut aider dans l’amélioration de la qualité de vie dans le cadre de maladies graves (Alzheimer, épilepsie, sclérose en plaques, myasthénie, maladie mitochondriale)
  • atténue les effets d’une chimiothérapie

Le CBD s’avère aussi bénéfique pour le système cardiovasculaire.

Les risques d’inflammation du système circulatoire pouvant être à l’origine d’un AVC. Le cannabidiol serait aussi un excellent allié contre la myocardite, une inflammation pouvant entrainer une insuffisance cardiaque.

Une consommation régulière de cannabis médical réduirait les risques d’accident cardiovasculaire et améliorerait les performances cardiaques.

Le CBD est Anti-dépresseur

Le côté anti-dépresseur est aussi utile en cas de stress lié à l’endométriose, ou de Syndrome Prémenstruel fort, voire Trouble Dysphorique Prémenstruel, et aux dérèglements hormonaux pouvant jouer sur l’humeur et l’anxiété.

Le CBD serait aussi une excellente alternative aux anti-dépresseurs classiques. Il interagit en effet avec le système nerveux central, et active les récepteurs de sérotonine, laquelle est associée à l’humeur et la sensation de bien-être.améliorant ainsi les niveaux de cette dernière dans l’organisme. Le cannabidiol procure ainsi une sensation de bien-être, de sérénité et de confiance.

Sa prescription médicale est aussi de plus en plus courante dans le traitement des troubles psychologiques plus ou moins graves, comme le TSPT (Trouble de stress post-traumatique), le TOC (Trouble obsessionnel compulsif) et l’anxiété, qui peut apparaitre dans le cadre de maladies comme l’endométriose.

Le CBD renforce le système immunitaire, un des facteurs de l’endométriose

Le CBD est également connu pour renforcer le système immunitaire, et aiderait notre organisme à lutter contre divers troubles et maladies.

Indirectement, la régulation hormonale et cardiovasculaire du CBD sur notre système endocannabinoïde ne manque pas de contribuer indirectement au renforcement des défenses immunitaires.

Prendre soin de notre système immunitaire est justement important dans le cadre de l’endométriose, maladie à dépendance immunitaire. Mais également dans le cas d’autres maladies inflammatoires en lien avec notre système immunitaire, comme le Syndrome de l’Intestin Irritable, le SIBO (« Small Intestinal Bacterial Overgrowth »).

Une prise régulière peut en ce sens être très bénéfique pour le consommateur, d’autant que le CBD ne présente pas d’effets secondaires.

 

Le CBD est anti-nauséeux

Des récepteurs du système endocannabinoïde se situent dans la région du cerveau impliquée dans le mécanisme de la nausée. Les neurotransmetteurs et neurorecepteurs concernés vont donc agir pour réduire la sensation de nausée. L’action sur le système endocrinien va aussi permettre la diminution de la sécrétion d’une hormone, la sérotonine, qui est aussi impliquée dans le processus de la nausée et du vomissement.

 

 

Le CBD embellit la peau, qui peut être endommagée avec les dérèglements hormonaux

Le chanvre est une plante riche en principes actifs bénéfiques pour la peau. Le CBD d’origine naturelle contient en effet des Omégas 3 et Omégas 6, acides gras et vitamines, en plus de ses propriétés anti-oxydantes. Une excellente nouvelle pour celles qui souhaitent prendre soin de leur peau.

Les produits cosmétiques au CBD ont d’ailleurs commencé à conquérir le marché, sous forme de soins anti-âge, de crèmes réparatrices et de crèmes hydratantes, d’huiles végétales entre autres. Par ailleurs, cette molécule joue aussi le rôle de régulateur hormonal, tout en limitant la surproduction de sébum à l’origine des acnés.

 

Le CBD améliore les fonctions cérébrales

endometriose infos

Bien que la neurogénèse ou la régénération des cellules cérébrales ne soit pas encore parfaitement connue, des chercheurs avancent que le CBD peut jouer un rôle significatif dans ce processus.

La stimulation de la néurogénèse place le cannabidiol parmi les traitements possibles de la maladie d’Alzheimer, mais permet aussi d’améliorer les fonctions cérébrales et la mémoire chez les plus jeunes individus.

 

Le CBD est une aide au sevrage de THC et de tabac

Cette molécule joue en effet le rôle d’inhibiteur sur le tétrahydrocannabinol et permet d’en venir à bout de l’addiction dans le cadre d’un traitement progressif. Il en est de même pour la dépendance à la nicotine.
Il est toutefois conseillé de se référer à un médecin quant à la posologie de sevrage et d’éviter l’automédication.

Le CBD accompagne les performances sportives

Le CBD tend aussi à gagner en popularité dans le milieu sportif. Pour cause, le bon usage de ce produit dérivé du Cannabis Sativa permet d’améliorer sensiblement les performances de l’athlète. Hormis le renforcement des capacités cardiovasculaires, la consommation de cannabis médical avant un effort sportif apporte plus de tonus musculaire, tout en améliorant le focus et la coordination des mouvements.
Après l’effort, le cannabidiol contribue à calmer les douleurs et courbatures, et optimise la récupération grâce à la détente et la relaxation musculaire.

Il en résulte aussi une meilleure réparation des fibres endommagées, mais surtout une amélioration de la surcompensation sportive. Dans le milieu sportif, le CBD constitue un excellent supplément favorisant la récupération et la reconstitution des tissus musculaires endommagés. Il peut en ce sens être appliqué localement ou pris par voie orale. Le cannabidiol contribue aussi à la détente et la relaxation musculaire pour améliorer davantage la récupération.

Le CBD peut aider à l’apaisement de symptômes liés à des maladies graves et rares

Alzheimer, épilepsie, sclérose en plaques, myasthénie, maladie mitochondriale… le CBD est aujourd’hui utilisé là où certains médicaments retrouvent leurs limites. La prescription de comprimés de cannabidiol est de plus en plus courante en accompagnement aux thérapies médicales, voire comme alternative aux lourdes routines médicamenteuses.

Le CBD est aussi utilisé pour aider à soulager les douleurs aigües et chroniques, notamment chez les patients ayant développé une résistance aux antalgiques classiques. La prise de CBD s’est révélé efficace dans l’apaisement de ces douleurs aigües et chroniques pour beaucoup de femmes atteintes d’endométriose.

Le CBD atténue les effets d’une chimiothérapie

Aujourd’hui, le CBD est aussi prescrit pour réduire les effets découlant d’une chimiothérapie chez les patients atteints d’un cancer. Il s’agit en effet d’un excellent palliatif aux traitements médicamenteux antiémétiques classiques. Dans ce cadre, le cannabidiol permet de limiter les nausées, les vomissements et le manque d’appétit.

Il implique aussi une réduction des risques de trouble digestif lié à la thérapie. Le CBD limite en outre la dépression qui peut accompagner la période difficile de la chimiothérapie.

 

 

D’autres bénéfices en études sur les cellules d’endométriose, la libido…

Hormis les vertus évoquées ci-dessus, de nouvelles propriétés du cannabidiol continuent à être découvertes. On lui vante notamment des propriétés antibactériennes, anti-diabétiques, anti-arthritiques, antipsychotiques et antioxydantes.
Il est aussi utilisé sur les patients atteints de cancer, afin de limiter la prolifération des cellules cancéreuses et atténuer les effets secondaires des traitements chimiothérapeutiques.

Des études sont donc aussi en cours pour comprendre si le CBD pourrait agir de même sur la prolifération des cellules d’endométriose.

Le CBD contribuerait également à améliorer la libido aussi bien chez l’homme que chez la femme.

 

 

Le CBD : les effets indésirables

Bien que le CBD soit un produit non dangereux, des effets indésirables peuvent se présenter en cas d’intolérance ou en cas de dosage excessif. Certains consommateurs ont notamment rapporté des signes de somnolence, de sensation de fatigue ou encore de troubles digestifs dus à une consommation excessive. Il est de ce fait conseillé de demander l’avis d’un médecin lorsqu’on consomme du CBD, que ce soit par voie orale ou par inhalation.

 

 

Comment prendre du CBD ?

Les différentes formes de consommation

Le marché du cannabidiol à usage thérapeutique se décline dans une large variété de formes, du e-liquide aux baumes et pommades, en passant par les gélules et les pâtes. Cette variété de choix permet au consommateur prendre son dosage confortablement selon ses préférences, mais aussi les circonstances dans lesquels il doit prendre sa dose.

  • L’huile de CBD par voie orale : sublinguale (gouttes sous la langue) ou hydrosoluble (gouttes dans une boisson chaude ou froide)
  • Les capsules ou gélules de CBD.
  • Les fleurs de CBD à fumer.
  • Les e-liquides de CBD pour le vapotage avec une cigarette électronique classique.
  • Les résines et cristaux de CBD : en infusion dans un thé, en inhalation à l’aide d’un vaporisateur.
  • Les baumes, pommades, huiles de massages au CBD conçus pour une application cutanée locale

Quel dosage pour le CBD ?

Le dosage de cannabidiol convenable à chaque individu tient compte de plusieurs critères, dont son âge, son poids, et d’autres facteurs comme le type d’application ou de traitements médicinaux.

Un sujet adulte pesant 90 kg peut à titre d’exemple, avoir besoin d’une dose quotidienne de 40 mg pour des troubles physiologiques légers comme les problèmes de digestion, l’insomnie ou les inflammations. Un médecin peut quant à lui prescrire une dose journalière de 2mg pour l’apaisement d’une inflammation chez un enfant en bas âge. Dans tous les cas, il est possible de s’aider d’un calculateur instantané de dose de CBD en ligne en fournissant les informations essentielles sur le consommateur.

 

 

Sources :

  • lelabdubonheur.fr
  • cebedia.co
  • La Bible des Plantes qui soignent, par Michel Pierre
  • cbdissimo
  • calculer-dosage-cbd.com
  • place-du-cbd
  • cbdcorner

 

N.B : Cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes. Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.

 

Balance ton histoire sur notre compte instagram de témoignages : @sav.endo !

Les produits bien-être apaisants pour te faire du bien c’est par ici : Le Lab de l’Endo !

Rejoins le mouv. Inscris-toi pour recevoir la Revue #etalors.

« * » indique les champs nécessaires

Confidentialité*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D'autres sujets autour de la santé féminine

  • Tous
  • A la une
  • L'endométriose
  • La revue de Flo
  • La revue des pros
  • Les nouvelles de Tiphaine
  • Témoignages
témoignage pilule traitement endométriose

Témoignages : l’endométriose et la pilule

La pilule est le moyen de contraception le plus utilisé en France, et c’est aussi le « traitement de première intention » recommandé pour apaiser les douleurs d’endométriose. …

Lire la suite
vapeurs feminines endometriose douleurs regles

Les Vapeurs Féminines, une tradition au service du bien-être des Femmes

Par Manon Brucker – Naturopathe Yoni Steam, V-Steam, Vapeurs Vaginales, … Derrière ces appellations se cachent une seule et même pratique : les Vapeurs Féminines. …

Lire la suite
endometriose feminisme

L’endométriose : nouveau marqueur du féminisme ?

Par Marine Le Rouzo, Psychologue et Sexothérapeute. L’endométriose est une maladie qui a longtemps été ignorée, car notre société patriarcale pensait qu’il était normal de …

Lire la suite