SYMPTÔMES, DIAGNOSTIC, TRAITEMENT…

les douleurs neuropathiques

Les douleurs neuropathiques (ou douleurs neurogènes) concernent 4 millions de personnes en France.

Elles traduisent l’atteinte du système nerveux, donc via le cerveau, la moelle épinière ou les nerfs : elles sont comparées à des picotements, engourdissements, brûlures, pouvant aller jusqu’à des décharges électriques.

Ces douleurs se définissent par des engourdissements, picotements, plus ou moins intenses, pouvant aller jusqu’à la sensation de brûlure et de décharge électrique.

Leur intensité et localisation dépend des nerfs et tissus atteints (crural, sciatique, ou encore pudendal).

Elles peuvent être une suite d’un cancer, si la tumeur a engendré des lésions dans les tissus, ou suite à une intervention chirurgicale qui a endommagé des terminaisons nerveuses ou des médicaments qui ont eu un effet neurotoxique.

Les douleurs neuropathiques concerneraient aussi 40% des patientes atteintes d’endométriose, en faisant un symptôme non négligeable de la maladie.

Les douleurs neuropathiques font partie des douleurs complexes à soulager, mais il existe des aides pour aider à apaiser les crises. 

#etalors, on fait quoi ?

1. les douleurs neuropathiques, symptôme mal connu de l'endométriose ?

il faut le savoir !

cruralgie, sciatique, névralgie pudendale, douleurs à l'épaule...

La douleur neuropathique traduit l’atteinte du système nerveux, pouvant se manifester par des sensations de brûlure, fourmillements, picotements, décharges électriques, une paralysie progressive musculaire…

Face à cette douleur, les antalgiques restent sans effet. Les seuls médicaments reconnus efficaces aujourd’hui sont les antidépresseurs et antiépileptiques, aux effets secondaires lourds et n’étant vraiment efficaces que pour la moitié des patientes.

En cas d’endométriose, ces douleurs sont habituellement ressenties dans :

  • La région urinaire / pelvis (névralgie pudendale)
  • Les jambes (via le nerf sciatique à l’arrière, ou crural à l’avant de la jambe)
  • Le long du trajet du nerf vers le dos, l’épaule (pour les lésions thoraciques, pulmonaires)
#douleurs neuropathiques

des produits bien-être apaisants qui pourraient t'intéresser​

2. quelles autres causes peuvent expliquer les douleurs neuropathiques ?

Les douleurs neuropathiques peuvent aussi survenir en conséquence des suites d’un cancer, avec tous les traitements chirurgicaux, médicaux, et effets secondaires que cela implique.

La tumeur peut avoir engendrer des lésions dans les tissus environnants, une chirurgie a pu endommager certaines terminaisons nerveuses ou des médicaments ont pu avoir un effet neurotoxique…

Qu’elle soit due à la présence d’une tumeur ou à une chirurgie, par exemple, la douleur neuropathique reste persistante après la disparition de ce qui l’a causée, et ne disparait pas avec la prise d’antalgiques.

Les seules options efficaces sont la prise d’antidépresseurs et antiépileptiques, mais avec le rissque d’effets secondaires lourds et ne marchant que sur une petite partie des patientes. 

plusieurs pistes d'explication

suite de tumeurs, interventions chirurgicales...

#soulager

Quelles solutions pour aider à Soulager les douleurs neuropathiques ?

les traitements médicaux

#douleurs #neuropathiques 

Les spécialistes recommandent certains médicaments comme des antiépileptiques et certains antidépresseurs qui peuvent agir sur le système nerveux pour aider à soulager les douleurs neuropathiques. Ils ne sont pas recommandés sur le long terme à cause de leurs effets secondaires qui peuvent être lourds au quotidien.

la kinésithérapie, l'ostéopathie

#douleurs #neuropathiques 

Ces thérapies manuelles peuvent aider à soulager les douleurs neuropathiques sur le long terme.
En kinésithérapie, on peut proposer des massages, de l’électrostimulation et plein d’autres techniques pour rééduquer les nerfs.

le c8d

#douleurs #neuropathiques 

Le C8D est sans effet secondaire pour aider à apaiser les douleurs neuropathiques.
Selon l’intensité on recommandera plus les huiles à plus ou moins forte intensité (20,30 ou 40%, à tester selon la sensibilité).

le yoga, les étirements

#douleurs #neuropathiques 

La mobilité du corps est importante au quotidien pour se détendre psychologiquement et physiquement. Certaines positions de yoga, certains étirements sont aussi recommandés en cas de crises pour soulager les douleurs 

l'acupuncture

#douleurs #neuropathiques 

Grâce à l’utilisation d’aiguilles et d’autres méthodes (ventouses, moxibustion, électrostimulation) l’acupuncture permet de stimuler la circulation sanguine autour de la zone douloureuse, pour provoquer un effet analgésique. Elle permet aussi de relancer l’énergie bloquée, en travaillant sur les méridiens, les facias du corps.

les injections de botox

#douleurs #neuropathiques 

Plus précisément appelée « la toxine botulique A », elle est utilisée par les médecins de la douleur avec des résultats encourageants.

NON, ce n’est pas dans ta tête !

LE LAB DE L’ENDO, C’EST AUSSI UNE MARQUE ENGAGÉE POUR AIDER LES FEMMES À 

se faire du bien !

LES indispensables DU LAB

la Bouillotte ceinture

bouillotte endometriose regles douloureuses

Tu as déjà rêvé d’une bouillotte ceinture que tu peux porter partout pendant tes règles, hyper efficace (attachée par une ceinture), confortable et discrète (invisible sous tes habits) ?

C’est désormais possible avec la bouillotte du Lab !

l'infusion médicinale

infusion endometriose regles douloureuses
L’infusion du Lab est l’infusion médicinale pensée pour aider à apaiser les inconforts (menstruels, ovulatoires, digestifs, endobelly, fatigue, anxiété…) Développée avec une équipe de pharmaciens et herboriste, elle est composée d’une synergie de 8 actifs de plantes, aux bienfaits allégués selon la réglementation DDPP avec une posologie précise : 10 grammes par jour les jours où les inconforts se réveillent. Testée et approuvée par les 100 femmes testeuses touchées par l’endométriose.
#F.A.Q. douleurs neuropathiques !

Ces douleurs peuvent se ressentir dans les jambes, le dos, l'épaule, la région périnéale, elles s'apparentent à des engourdissements, picotements, plus ou moins intenses, pouvant aller jusqu'à la sensation de brûlure et de décharge électrique. 

Le 1er examen de diagnostic est l'échange avec son médecin. Répondre à un questionnaire doit pouvoir permettre au médecin de nous orienter vers le/la spécialiste adéquat.e pour ensuite nous proposer un traitement de la douleur (médical et/ou thérapeutique).

Plusieurs pathologies peuvent être liées aux douleurs neuropathiques :

  • L'endométriose
  • La maladie de Parkinson
  • Le diabète
  • Une infection comme un zona
  • Les suites d'un cancer
  • Une opération chirurgicale qui a touché un nerf.

Les douleurs dans les jambes peuvent être liées à des douleurs neuropathiques en lien avec une affection du système nerveux qui sensibilisent les nerfs :

  • le nerf sciatique à l'arrière de la jambe, on parle souvent d'une sciatique
  • le nerf crural à l'avant de la jambe, on parle d'une cruralgie

Une douleur dans l'épaule peut être liée à de l'endométriose diaphragmatique. Les lésions d'endométriose, selon leur localisation, peuvent alors provoquer des douleurs similaires à des décharges électriques, qui irradient jusque dans le cou, l'épaule, le dos... 

# Annexes et petites notes de fin

Voilà quelques sources que nous avons utilisées ou citées :

Tous les témoignages sont les bienvenus !

Comme il y autant de symptômes, et de solutions que de femmes, ces listes peuvent ne pas être exhaustives, et nous sommes preneurs des retours de la communauté pour alimenter ces articles afin qu’ils soient représentatifs du + de vécus possible. 

Si tu veux témoigner, ça se passe par ici !

Petite note d’importance :

Chaque cas d’endométriose étant différent, cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes.
Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.

 

Si tu veux discuter, je suis dispo ici :

t’as des douleurs inexpliquées ?

et alors ?

#lelabestlà

Tu vas pas en + culpabiliser ou t’en excuser 🙂 

Et alors, maintenant qu’est-ce qu’on fait pour t’aider à aller mieux ?