Le syndrome de congestion pelvienne

Comme d’autres maladies touchant uniquement
les femmes, le syndrome de congestion pelvienne est sous-étudié et sous-diagnostiqué, souvent confondu avec l’endométriose.

Ce syndrome se manifeste sous forme de douleurs chroniques pelvi-périnéales, provoquées par une accumulation de sang dans les veines du pelvis, qu’on appelle aussi les varices pelviennes.

#etalors, on fait quoi ?

#définition

Aussi appelé SCP, cette pathologie est très peu connue, ce qui lui vaut un grand retard de diagnostic et elle provoque surtout des symptômes très douloureux.

Cette pathologie douloureuse est le résultat d’une insuffisance veineuse pelvienne chronique qui entraîne des varices du périnée et des jambes. La douleur se situe dans la partie basse du torse au niveau du pelvis.

D’autres douleurs pelviennes peuvent faire leur apparition. Ce syndrome serait responsable de 30% des douleurs chroniques ressenties par les femmes dans la zone pelvienne. 

+ 1 %

DOULEURS CHRONIQUES PELVIENNES DES FEMMES EN CONSULTATIONS 

Une dilatation des veines anormale

Le point de départ de ce syndrome se caractérise par une dilatation des veines qui ne devrait pas avoir lieu. Une veine normale laisse passer le sang vers le cœur, une fois que le sang redescend la valvule se ferme pour empêcher le reflux.

Hors une veine dilatée, avec une valvule qui ferme mal, ne peut pas empêcher le reflux de sang et donc la circulation sanguine s’inverse

Cette accumulation de sang dans les veines de la partie basse du torse au pelvis provoque des douleurs intenses (On appelle cela des varices pelviennes).

Le sang stagnant entraîne une pression et peut également causer des varices autour de la vulve, du vagin, de l’intérieur de la cuisse, parfois même de la fesse et de la jambe.

Les douleurs sont chroniques et durent généralement plus de six mois, voire plusieurs années.

Une influence hormonale

L’influence hormonale est une des raisons de l’apparition de cette pathologie chez les femmes, les plus souvent concernées sont celles en âge d’être menstruées et celles qui ont déjà eu des grossesses.

Il faut savoir que les douleurs apparaissent souvent pendant les règles, on pourrait expliquer cela par le fait qu’il y ait une augmentation du volume utérin ou en raison de l’augmentation du flux sanguin.

mais d'où ça vient ?!

QUELLES SONT LES CAUSES ?

ça peut faire très mal ou être asymptomatique

quels sont les symptômes du syndrome de congestion pelvienne ?

Des symptômes douloureux

Des douleurs chroniques :

  • Douleurs pendant et/ou après les rapports sexuels
  • Douleurs en période de règles.
  • Saignements menstruels anormaux
  • Ecoulement vaginal clair ou foncé (plus rare)

Localisation des douleurs :

  • bas du ventre
  • lombaires
  • jambes

D’autres symptômes pouvant survenir :

  • troubles urinaires
  • météorisme abdominal
  • maux de tête
  • fatigue 
  • sautes d’humeurs.

Sur l’échelle de souffrance, plusieurs femmes disent en arriver jusqu’au point de ne plus pouvoir poser un pied par terre.

Les douleurs peuvent s’intensifier en fin de journée selon la position empruntée, en restant trop longtemps assise ou debout de manière prolongée. La position couchée peut aider à soulager. Selon certaines femmes, elles s’apparentent à des contractions interrompues, irradiant jusqu’au dos et aux cuisses.

Une pathologie asymptomatique

Cette pathologie peut être asymptomatique, car il existe deux types de varices pelviennes :

  • Les premières sont celles qui ne provoquent pas de douleur et qui ne nécessitent pas de traitement.
  • Les secondes provoquent des douleurs chroniques et se manifestent plus souvent chez les femmes après la seconde grossesse.

des produits bien-être apaisants qui pourraient t'intéresser​

le diagnostic

pourquoi un diagnostic si compliqué ?

endometriose handicap invisbile vie professionnelle

une pathologie mal connue

#syndrome #congestion #pelvienne

Tout comme pour l’endométriose, beaucoup de femmes qui souffrent de cette maladie sont victimes d’errance médicale. Les gynécologues ne pensent pas toujours à proposer un diagnostic aux patientes, car cette pathologie est mal connue. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est possible de consulter un phlébologue. (Un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des maladies liées au système nerveux)

jeunes femmes douleurs endometriose

manque de formation

#syndrome #congestion #pelvienne

Elle est considérée comme une pathologie méconnue, les médecins ne sont pas forcément bien sensibilisés et formés.

Elle relève de deux domaines différents, l’angiologie (relatif aux vaisseaux sanguins) et la gynécologie.

Les symptômes de ce syndrome peuvent être confondus avec une cause compressive d’un nerf, de l’endométriose, une infection chronique ou encore une adénomyose, car ils présentent tous des symptômes très similaires, ce qui rend le diagnostic un peu plus délicat.

femmes endometriose troubles urinaires

quels examens de diagnostic ?

#syndrome #congestion #pelvienne

En premier lieu, un interrogatoire peut être mis en place pour pouvoir dépister l’origine de la douleur. Pour que les médecins puissent diagnostiquer un syndrome de congestion pelvienne, il faut qu’il date de plus de 6 mois.

Une échographie ou un autre examen d’imagerie peut être réalisé pour détecter pour détecter les varices pelviennes. Une fois que celles-ci sont détectées, le diagnostic n’est pas encore confirmé. Un autre examen d’imagerie est nécessaire pour pouvoir le faire. Si jamais les examens ne sont pas concluants et que les douleurs persistent, une laparoscopie est effectuée.

quels traitements ?

pour aider à soulager les symptômes

femme doulelurs pathologie feminine

les traitements médicaux

#traitements #congestionpelvienne


Le traitement médical du syndrome de congestion pelvienne peut être composé :

  • de forts médicaments anti-inflammatoires
  • de traitements hormonaux.

Si malgré ces traitements des symptômes handicapants pour la patiente perdurent, le traitement chirurgical est recommandé : une embolisation ou une sclérothérapie.

LES traitements chirurgicaux

#traitements #congestionpelvienne

Contrairement à l’endométriose pour laquelle il n’existe pas de traitement définitif pour le moment, les médecins ont réussi à trouver une solution à 80 % efficace : l’embolisation des varices pelviennes.

Pour soigner le syndrome de la congestion pelvienne, le seul traitement est l’embolisation, une technique qui consiste à injecter une mousse de produit sclérosant dans les veines impliquées.
Cette intervention se déroule sous anesthésie locale.

femme douleurs vulvaires endometriose
douleurs neuropathiques endométriose

LES médecines complémentaires

#traitements #congestionpelvienne

Dans ce cas, il est possible d’avoir recours à des solutions naturelles pour soulager les douleurs et les autres symptômes liés aux varices pelviennes comme l’hydrothérapie, l’homéopathie, les huiles essentielles et les compléments alimentaires… En complément, les thérapies en santé de la femme peuvent aider à soulager les douleurs physiques et émotionnelles : ostéopathie, kinésithérapie, naturopathie, hypnothérapie, psycho/sexothérapie, réflexologie, sophrologie…

#ViteQUELs traitements pour aider à soulager mes symptômes ?

LES TRAITEMENTS MÉDICAUX

LES TRAITEMENTS CHIRURGICAUX

LES médecines complémentaires

NON, ce n’est pas dans ta tête !

LE LAB DE L’ENDO, C’EST AUSSI UNE MARQUE ENGAGÉE POUR AIDER LES FEMMES À 

se faire du bien !

LES indispensables DU LAB

la Bouillotte ceinture

bouillotte endometriose regles douloureuses

Tu as déjà rêvé d’une bouillotte ceinture que tu peux porter partout pendant tes règles, hyper efficace (attachée par une ceinture), confortable et discrète (invisible sous tes habits) ?

C’est désormais possible avec la bouillotte du Lab !

l'infusion médicinale

infusion endometriose regles douloureuses

L’infusion du Lab est l’infusion médicinale pensée pour aider à apaiser les inconforts (menstruels, ovulatoires, digestifs, endobelly, fatigue, anxiété…)

Développée avec une équipe de pharmaciens et herboriste, elle est composée d’une synergie de 8 actifs de plantes, aux bienfaits allégués selon la réglementation DDPP avec une posologie précise : 10 grammes par jour les jours où les inconforts se réveillent.
Testée et approuvée par les 100 femmes testeuses touchées par l’endométriose.

#F.A.Q. SYNDROME DE CONGESTION PELVIENNE !

Sous-étudié et sous-diagnostiqué, souvent confondu avec l’endométriose, ce syndrome se manifeste sous forme de douleurs chroniques pelvi-périnéales, provoquées par une accumulation de sang dans les veines du pelvis, qu'on appelle aussi les varices pelviennes.

Les douleurs :

  • pendant et/ou après les rapports sexuels
  • en période de règles.

D'autres symptômes : 

  • Saignements menstruels anormaux
  • Ecoulement vaginal clair ou foncé (plus rare)
  • Troubles urinaires
  • Météorisme abdominal
  • Maux de tête, fatigue, sautes d’humeurs.
# Annexes et petites notes de fin

Voilà quelques sources que nous avons utilisées ou citées :
Sources :

Tous les témoignages sont les bienvenus !

Comme il y autant de symptômes, et de solutions que de femmes, ces listes peuvent ne pas être exhaustives, et nous sommes preneurs des retours de la communauté pour alimenter ces articles afin qu’ils soient représentatifs du + de vécus possible.

Si tu veux témoigner, ça se passe par ici !

Petite note d’importance :

Comme il y a autant de symptômes que de femmes, cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes.
Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.

 

Si tu veux discuter, c’est par ici :

Tu as mal au ventre ? 

et alors, on fait quoi ?

#lelabestlà

Tu vas pas en + culpabiliser ou t’en excuser 🙂 

Et alors, maintenant qu’est-ce qu’on fait pour t’aider à aller mieux ?